Publié le 24/12/2021

Après des hésitations, les investisseurs ont choisi de saluer les bons chiffres conjoncturels américains plutôt que de s’inquiéter de l’envolée des contaminations par le variant Omicron.

Si vous cliquez sur ce lien il s’ouvrira dans un nouvel onglet (ou une nouvelle fenêtre).

Article écrit par Les Echos et publié le 24/12/2021 – © Copyright les echos-2021